bickel-conférencier-santé-vitalité-auteur-dessinateur-BD-illustrateur
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La psychose du virus est bien entretenue par nos autorités. Il n’y a pas de virus tueurs. Cela cache quelque chose. Va-t-on nous sortir un vaccin plus dangereux que la maladie que l’on prétend éradiquer ? Coronavirus n’est rien, le terrain est tout. Le scénario pourrait encore être pire que celui d’une vaccination de masse mais restons optimiste…

La peur des microbes et des virus n’est pas fondée

Le polymorphisme microbien

Pasteur affirmait qu’à une maladie bien précise, correspondait un microbe bien précis.

Contrairement à Pasteur qui n’a rien démontré, les professeurs Béchamp et Tissot ont démontré que les microbes (virus, bactéries, mycélium) se transforment en fonction du terrain.

Ces découvertes sont confirmées par la science moderne.

En France, ce sont quelques personnes très âgées qui décèdent. On attribue ces décès au coronavirus, sans preuve, selon l’avis de nombreux médecins hospitaliers.

L’interdiction des rassemblements publics n’est pas fondée. Ces interdictions ne sont là que pour augmenter la psychose sur une pandémie. Pandémie qui existe surtout au travers des médias qui nous gavent de fausses informations.

Nous pouvons rester perplexes en voyant des images de Chinois qui tombent raides morts dans la rue. Cela ne peut pas provenir du Coronavirus mais plutôt  de la fréquence 60 GHz de la 5G, omniprésente, puisque relayée par 10 000 antennes sur le territoire de Yuhan.

Il est possible qu’il s’agisse d’essais conjugués du coronavirus en tant qu’arme biologique et de la 5G.

Nous pourrions prendre cela pour du délire mais c’est aussi l’avis de nombreux chercheurs, comme Francis Boyle, expert international en armes biologiques.

Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue

                                                                                                     Albert Einstein

René BICKEL (mars 2020)

18 réponses

  1. Bonjour René

    Ya-t-il des chercheurs actuellement encore en vie qui ont “validé” le point de vue dérangeant de Tissot et Béchamp ? Ça peut nous aider à argumenter, nous les vieux farfelus refusant d’aduler le Pasteur qu’on nous a fait ingurgiter dès l’école primaire ?

    Une chose est certaine : tous les ans il y a(vait?) un nombre conséquent de victimes de la grippe (vaccinées ou non) , souvent âgées. Je ne sais pas pour avant le 1er mars, mais apparemment depuis lors il n’y en a plus.

    Question subsidiaire : quelqu’un qui se nourrit sainement en bio, qui ne fume pas et boit très peu d’alcool est-il plus résistant – en s’auto-immunisant ou pas – face à ce Covid 19 ?

    Continue de prendre soin de toi. On a encore besoin de toi.

  2. Merci René pour cet énième rappel au bon sens sur le ton de l’humour, déroulant ainsi le tapis rouge à la rigolothérapie prescrite par ce bon docteur Tal S., que je remercie également pour son commentaire éclairant.

    En toute fraternelle solidarité vers la lumière de la vérité.
    Erik-Salik

  3. le con roi no virus est un test sur notre humanité les uns envers les autres , la peur l arme médiatique par excellence pour faire oublier les réelles raisons du mal être humain ,merci M René Bickel de nous donner de l humour et de l amour pour reconnaitre qu ils existent pour notre plus grand bien

  4. Regarder les images et lire les textes de René Bickel c’est comme respirer l’air frais de la montagne, l’air pur de la forêt ou d’un bord de lac… Ouf, ça fait du bien, c’est tellement juste et drôle en même temps. Je suis une fan de René Bickel et j’ai tous ses livres. J’ai commencé avec Vaccination : la grande illusion, puis j’ai continué avec les autres titres qui sont un vrai régal. Merci M. Bickel !

  5. EN MARGE D’UNE « PANDEMIE » : MALADIE PUNITION OU MALADIE CHEMIN DE GUERISON ?

    Tal SCHALLER
    http://www.santeglobale.world

    Pour beaucoup de gens, surtout ceux élevés dans la tradition judéochrétienne, la maladie est une sorte de punition, de châtiment, une conséquence funeste de ce fameux « péché originel » que les prêtres ont inventé pour que tous, même les bébés au sourire innocent, soient frappés, bloqués dans leur joie de vivre, immobilisés dans une morale rigide qui fait d’eux des pêcheurs « incapables par eux-mêmes de faire le bien ». Leur seul salut ? Obéir aux prêtres qui vont dire : « Faites ce que je vous dis, moi qui suis investi de l’autorité divine, et vous obtiendrez le pardon ! » Et les médecins, prêtres de la grande religion médicale moderne, clament haut et fort : « Vous êtes « tombé malade », ou « Vous avez attrapé la grippe, pas de chance ! Suivez mon traitement et vous allez guérir ! »
    Oui la vie vous a puni mais nous allons vous sauver par une intervention extérieure, l’absolution donnée par un prêtre ou les pilules données par un médecin !
    Gigantesque marché de dupes puisque la maladie n’est ni une malchance qui survient par hasard, ni une punition, non, la maladie correspond à un effort du corps pour se guérir. Elle est utile, bénéfique, précieuse ! La couper par un traitement chimique est l’une des erreurs les plus dramatiques de notre époque où une médecine matérialiste et oublieuse de la sagesse des médecines ancestrales a pris le pouvoir sur les populations. A la moindre poussée de fièvre, à la plus petite infection virale ou bactérienne, on se précipite chez le médecin qui, presqu’inévitablement, rédige une ordonnance avec des médicaments anti-fièvre, des antibiotiques et autres produits chimiques qui ont pour effet de bloquer les mécanismes naturels du corps pour se guérir et de paralyser le système immunitaire pendant quelques semaines ou quelques mois. Thierry Casasnovas, dont la chaîne Youtube est une véritable « école de santé à domicile » exprime cela en termes forts : il y a l’école du « corps con », celle qui croit que le corps est notre ennemi, ou tout au plus un imbécile, un idiot qui veut nous faire souffrir, et celle du « corps intelligent » qui croit en l’immense sagesse des mécanismes biologiques qui cherchent toujours à promouvoir la santé et la joie de vivre !
    Virus et bactéries ne sont pas, pour la plupart, des ennemis mais des « agents de nettoyage » que le corps utilise pour se dépolluer quand les organes émonctoires n’arrivent plus à éliminer les toxines. Nous avons beaucoup plus de bactéries que de cellules dans notre corps et, dans un mètre cube d’air il y a entre 2 et 40 millions de virus ! Croire que l’on va se protéger des virus avec un masque de papier est d’un ridicule consommé car même à travers un masque, on respire de l’air et celui-ci ne peut pas être débarrassé de tout ce qu’il contient ! Les masques peuvent filtrer des grosses particules de pollution mais pas les virus.
    Certes, certains virus sont pathogènes et des épidémies peuvent survenir, mais elles sont dangereuses que pour ceux dont le système immunitaire fonctionne mal suite à un mode de vie qui ne respecte pas les principes naturels de l’harmonie. C’est une loi fondamentale valable pour tous les êtres humains !
    Du temps de la peste, au Moyen-Age, on disait que trois catégories de gens étaient protégés : les médecins les infirmières et les voleurs, car ils avaient trop de travail pour avoir le temps de tomber malades !
    Cela me rappelle une anecdote étonnante : la Suisse, il y a quelques décennies, avait décidé de protéger ses habitants d’une éventuelle attaque nucléaire en construisant, sous toutes les maisons et immeubles, des abris anti atomiques, avec murs de béton très épais et portes blindées. Impressionnant ! Une Suisse en sous-sol est ainsi née, pour la grande joie des entreprises du bâtiment ! J’ai écrit un jour à la Protection Civile, l’organisme qui gère tout cela, en demandant naïvement : « Ces formidables abris nous protègent des bombes, mais l’air que l’on y respire vient de l’extérieur et la radioactivité ne peut pas être bloquée par des filtres. Donc, les braves gens terrés dans leurs abris vont périr radioactifs à coup sûr ! Qu’avez-vous à dire à ce sujet ? » Evidemment, ils n’ont jamais pu me répondre !
    De plus il faut comprendre que nombre de scientifiques de notre époque sont coincés dans une vision très étriquée des virus et des bactéries, celle qui, depuis Pasteur, tient le haut du pavé : virus et bactéries sont la cause des maladies et c’est en les massacrant que l’on va faire règner la paix de la santé. Mais cette vision militaire a été dépassée par les recherches des dernières décennies : tout d’abord on s’est rendu compte que virus et bactéries changent sans cesse ! Le streptocoque que l’on prélève sur le lieu d’une infection ou sur votre peau peut devenir staphylocoque une heure après ! Cela s’appelle le pléiomorphisme bactérien.
    Certaines grippes surviennent sans qu’on trouve le moindre virus, d’autres sont en relation avec le virus de l’influenza, ce virus qui change chaque année, ce qui rend les vaccinations contre la grippe totalement inefficaces puisque le vaccin est préparé avec la souche de l’année précédente. D’autres grippes encore sont en relation avec d’autres virus. Et les virus n’arrêtent pas de muter ce qui sème la panique chez les virologistes ! C’est la confusion la plus totale. De plus on confond souvent la présence d’un virus avec son rôle dans la genèse d’une maladie. Est-il la cause ou la conséquence des troubles présents ? Le moustique est-il la cause du marécage ou sa conséquence ? En fait le système immunitaire n’est pas une sorte d’armée qui lutte contre les virus et bactéries envahisseurs, tous ennemis, il est un gigantesque « hymne à l’unité » qui gère cellules, virus et bactéries avec une sagesse qui est des millions de fois plus grande que celle de tous les médecins du monde.
    Au début du sida nous avions, avec le professeur Jean Ziegler, écrit au Conseil Fédéral, qui gouverne la Suisse, pour leur dire : « Le sida étant dû à une baisse de l’immunité pourquoi ne publiez-vous pas la liste ci-jointe qui montre tout ce qui, dans le mode de vie, fait baisser l’immunité et ce qui la stimule positivement ? »
    Evidemment le Conseil Fédéral a botté en touche en disant : « Cette liste va donner de faux espoirs aux malades, et nous n’en parlerons pas ». Il faut dire que dans la liste des produits immunodépresseurs se trouvaient les médicaments chimiques et les vaccins… plutôt gênant dans un pays grand dévôt de Big Pharma !
    Il est possible que la pandémie de coronavirus actuelle soit due à des manipulations pour créer des virus tueurs beaucoup plus dangereux que les virus naturels. Mais cela ne change rien au fait que, dans toute épidémie, tous ne sont pas frappés et cela dépend de l’efficacité du système immunitaire de chacun.
    CONCLUSION : Veillez à soutenir votre système immunitaire et apprenez à faire confiance à votre corps. Il ne fait rien qui soit « contre vous », il agit toujours avec une intelligence fantastique, pour votre bien. En comprenant cela, vous allez l’aider à faire son travail de guérison et apprendre, en le soutenant par une démarche de vie holistique, les grandes lois de la vie naturelle sur Terre !
    Vous ne vivrez plus dans la peur et l’attente d’un vaccin ou d’un médicament chimique sauveur, vous deviendrez responsable de votre santé et de votre vie et remercierez tous les jours votre corps, cette incroyable « machine » dotée de mécanismes de guérison surpuissants, ce corps merveilleux que la vie vous a donné pour vivre heureux à tout âge et en toutes circonstances !
    Et n’oubliez pas de régulièrement vider votre corps émotionnel de la peur, de la colère et de la tristesse, en les laissant sortir à travers le corps physique par des gestes et des sons. C’est ce que j’ai appelé la « folie douce » et qui permet de comprendre la sagesse de Jésus : « Le royaume des cieux est pour ceux qui redeviennent de petits-enfants ! »
    Etre adulte à plein temps vous expose au stress et à toutes sortes de maladies…Des « moments d’enfance » vous en délivrent et vous permettent de vous reconnecter avec votre corps de lumière, ce corps éblouissant qui vous donne la vie à chaque instant et vous guide vers le bonheur et la conscience de l’unité avec tous les êtres vivants, y compris les virus et les bactéries. Vive la vie délivrée des dogmes pseudo-scientifiques et des frayeurs inutiles qu’ils engendrent, vive la vie dans toute sa splendeur et son dynamisme évolutif !
    Terminons par une pensée de compassion envers tous ces virologistes et médecins convaincus que seuls des médicaments ou des vaccins vont nous délivrer des pandémies menaçantes alors que, depuis des millénaires, c’est prendre soin de soi qui constitue la meilleure protection qui soit. Elle n’a qu’un défaut : elle est gratuite, ce qui ne plaît pas du tout aux multinationales assoiffées de profits financiers ni aux psychopathes qui se croient investis de la mission de diminuer la population mondiale. Le banquier Morgan disait devant le Sénat américain : « Dieu a mal fait son travail. Nous devons donc prendre les choses en mains ! »
    Ne confions plus notre vie et notre santé à des fous dangereux : un exemple entre mille : dans les vaccins obligatoires pour les nourrissons français (vaccins qu’on leur injecte à un âge où ils n’ont pas encore de système immunitaire fonctionnel ) on trouve le vaccin anti hépatite B, alors que l’hépatite B est une maladie d’adultes, et les doses d’aluminium qu’ils sont forcés de recevoir dépassent des dizaines de fois les doses maximum admises par l’OMS et la FDA américains : c’est l’immense mérite du professeur Jean Bernard Fourtillan d’avoir mis cela en évidence. J’en parle dans deux vidéo (sour Youtube talschaller) « Vaccins, enfin vous pourrez dire NON ! » et « Vaccins, arrêtons le massacre ! »
    Chacun est responsable de sa santé, telle est la loi universelle !

  6. On demande au footballeur, au concierge, au commentateur, au politique, au Neurologue qui passe par là, et, qui a généralement moins de 500 mots pour le dire et aucune compétence technique, ce qu’il pense du Coronavirus.
    Résultat un florilège de bruit de bouche, de diarrhée verbale, de fake news, de vide sidéral.
    Puis, durant des jours et des jours, en boucle et partout, c’est l’hystérie médiatique et stérile pour ne rien dire.
    Le sophiste commence par semer le doute avec un savant cocktail parsemé, d’une dose de principe de précaution, une dose de théorie du complot, une dose de café du commerce : “Quand on voit ce qu’on voit et quand on sait ce qu’on sait, on voit bien ce qu’on saurait si on savait ce qu’on ne voit pas.” Ce ne sont d’abord que des brèves de comptoir, mais, le sophiste (qui tient dans son bec un fromage… c’est son gagne pain!) fait en sorte que l’idée soit reprise et répétée par de plus en plus de monde, au point que c’est celui qui sait la vérité qui finit par se retrouver isolé… . Avec l’influence de la post-vérité où le vrai perd toute valeur universelle, par définition elle devient obsolète d’où les charlatans, les dérives populistes de l’expertise citoyennes ou l’expertise autoproclamée proliférant chez les politiques, les médias et l’Internet.
    C’est celui, l’expert, qui sait que 2 + 2 = 4 qui finit par passer pour un activiste, car l’expert n’a pas vocation à bouleverser l’ordre social et l’ordre politique.
    Pourtant si un expert connaît une vérité, il a le devoir de la dire. L’Épidémiologiste qui propose de tenir compte de la raison, de l’objectivité et de l’impartialité propres à la science et la technologie, peut être crédible, encore faut-il l’entendre.

  7. Comme d’habitude, René arrive à résumer des pages d’explications en un dessin qui :
    1- Nous fait rire
    2- Nous montre l’incohérence (ou la perversité) de nos dirigeants.
    Bravo à René !

    Jean-Pierre Immigré Alsacien vivant à Grenoble

  8. En janvier 2020 , j’ai séjourné 3 jours en Italie , près de la frontière suisse . J’ai mangé des pâtes et des pizzas comme les Italiens . Les pâtes et les pizzas , qui ne sont pas bons pour notre alimentation , se sont transformées en nez plus ou moins bouché et elles sont partiellement ressorties par le nez . Je pense qu’il est normal que le coronavirus ait atteint l’Italie en premier en Europe , et que ce virus ne semble être qu’un nettoyage urgent à la fin de l’hiver , pour aborder la nouvelle saison de bonnes nourritures naturelles . Sa propagation dans la population n’est qu’un effet salutaire de nettoyage provoqué par l’intelligence de notre corps . Les médecins veulent toujours arrêter les guérisons naturelles par des mesures catastrophiques .

  9. Les vaccination semblent fonctionner , parce que notre corps est obligé d’ériger des barrières de plus en plus hautes contre tous les “vaccins” , mais ces barrières me semblent coûteuses en énergies vitales et perturbent de plus en plus le fonctionnement normal de notre corps . J’ai fait 2 traitements avec des sangsues sur les jambes , et mes varices et toutes les traces bleues , dans mes jambes , mes mains , mon nez , et dans tout mon corps ont disparues sans récidives . De plus mon corps qui a retrouvé un regain d’énergie , a désintoxiqué mes 2 bras en même temps quelques jours après les traitements . D’habitude mon corps désintoxiquait un bras après l’autre en plusieurs jours et semaines .
    Mes traces bleues étaient des intoxications dans mon système sanguin , je ne sais pas si des vaccinations inutiles n’en étaient pas leurs causes au-moins partielles . Je me demandes aujourd’hui , si mes varices n’étaient pas apparues suite aux vaccinations successives . Je suis persuadé que notre corps stocke les empoisonnements du sang en priorité dans les jambes , pour préserver au maximum les organes plus vitaux .

  10. Est-ce que ce ne serait pas aussi un habile moyen de freiner la croissance économique qui nous mène droit dans le mur ?
    Je veux dire par là qu’avec le Coronavirus les pays industrialisés ont le temps d’organiser la fin du “monde de la croissance”, de contrôler/brider la population sans le dire…

  11. Bonsoir,
    Mettre la peur, c’est normal pour cacher autres “saloperies”, désolée, pour ces
    mauvais comiques, il n’y a pas d’autres mots. Il faut que nous soyons vraiment unis
    dans une pensée collective pour faire face à ces voyous. et dans la paix, si c’est possible
    ils veulent la guerre civile pour “se laver les mains” .
    Merci René pour votre clairvision et vos dessins très puissants.
    Rita EGARD

  12. C’est aussi mon avis,on détourne notre attention, on fait régner la peur pour nous faire accepter des couleuvres qu’en temps normal nous n’accepterions pas.

    1. le nombre de décès lié au virus est probablement exagéré
      vidéo basée sur l’avis de virologue internationaux
      https://youtu.be/izzadeWl3b0

      Je ne suis pas docteur mais c’est la première réflexion que je mesuis faîte.
      Le gouvernement ne donne aucune preuves concrètes et fiables.
      Par contre la 5G et la crise financière sont peut être les vraies raisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.