Le hold-up du siècle

 L’arnaque de la dette

01 crise

La loi Pompidou Giscard de 1973 (insérée au niveau européen avec l'article 104 du traité de Maastricht, puis article 123 du traité de Lisbonne) privatisant la création de la monnaie est une gigantesque escroquerie.Les états sont obligés d'emprunter aux banques privées pour leur investissement. Ces banques privées créent la monnaie par ce crédit que les états sont obligés de rembourser avec intérêt. Nous sommes pris dans une spirale sans fin qui coule l’économie et nous enfonce dans la pauvreté.02escroqu02 termagi02 TravailpassezLes pillards modernes

03 bank

La totalité de nos impôts sur le revenu sert à payer l’intérêt de la dette, un racket légitimé par nos « dirigeants »  politiques.

04 interet16 bgrece

Les pays, dont le système bancaire n’est pas aligné sur les exigences du Nouvel Ordre Mondial, et qui de surcroît possèdent des richesses pétrolières et autres, sont systématiquement attaqués. Par la diabolisation des régimes en place et une incroyable manipulation de l’opinion, ces invasions meurtrières passent pour des guerres dites « humanitaires » 05 OtanAucune guerre n’arrive par hasard, elles sont toutes programmées et financées par les banques.

06 guerre(1)De tout temps, les autorités religieuses ou politiques au service de « puissances » occultes ont tout mis en place pour maintenir l’humanité en esclavage.

Les énormes dépenses causées par l’industrie de la maladie en sont un autre exemple.

En 2010, le montant des dépenses dites de « santé » s’élevait à 234 milliards d'euros.

07 esclecart09 escl

 

« J'ai découvert ce qui faisait de toi un esclave : tu es ton propre argousin. Tu es seul et unique responsable de ton esclavage. Toi et personne d'autre. Moi, je te dis: ton seul libérateur c'est toi !  »                                                      Wilhelm Reich

 11 BoulNous sommes responsables par notre ignorance et notre passivité.

Sortir de l’hypnose collective

L’ « élite » mondiale nous a fait enfermer dans un système de croyances fausses et limitées. Les croyances peuvent être comparées à des logiciels à partir desquels nous construisons nos expériences de vies.

 

A chacun de nous d’œuvrer dans  le bon sens en changeant notre façon de consommer et notre façon d’être.

Une nouvelle conscience de qui nous sommes véritablement, devrait émerger rapidement sinon les chaînes de l’esclavage nous enserreront toujours plus.

Nous sommes  créateurs de notre futur.

L'étude des processus créateurs de la pensée et de leur application est d'une importance suprême pour chacun de nous. Cette connaissance est le moyen qui permet l'accélération et l'élévation de la vie humaine sur la Terre.                                 F.H. Burgess

 12 asa(1)

Si nous sommes fidèles à notre vision intérieure, il viendra un temps où nos désirs s'épanouiront, où nos ambitions seront satisfaites, où notre idéal mûrira, car tout ceci forme les pétales renfermées dans le bouton de la fleur qui, tôt ou tard, s'ouvrira et répandra son parfum en révélant sa beauté, sans se flétrir, et sans être arrêtée dans sa croissance.                                        Orison Swett Marden

 

Cet article est également disponible en : Anglais

Une réflexion au sujet de « Le hold-up du siècle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *